Promotions

Aucun produit en promotion en ce moment mais guettez régulièrement : il y en a fréquemment sur notre site !

En savoir plus

Informations

Compteur Global

Un peu de pédagogie (mais pas trop)...

.

Aller directement à la page :

1- Introduction / L'intérêt du jeu chez l'enfant.

2- Pourquoi jouer à l'école ?

  • jouer pour que l’apprentissage rime avec plaisir
  • jouer pour faire naître de développer l’intérêt et la motivation des élèves
  • jouer pour assimiler, par la répétition des situations ou par l’exemple, des mécanismes complexes

3- Pourquoi jouer à l'école ?

  • jouer pour favoriser l’action et la réflexion des élèves passifs ou en difficulté scolaire
  • jouer pour stimuler la motivation
  • jouer pour développer l’entraide, la coopération et la solidarité.

4- Conseils pour mener des jeux en classe.

  • l’aménagement de l’aire de jeux
  • l’explication des règles
  • le respect des règles
  • la gestion de l’ambiance

5- Conseils pour mener des jeux en classe.

  • la désignation des vainqueurs
  • la fin de la séance
  • observations des comportements

6- Pour conclure.

.

I - Introduction.

Ce site s’adresse aux professionnels du monde de l'enfance et aux parents soucieux du devenir scolaire de leurs enfants.
Il devrait intéresser particulièrement les enseignants des cycles 2 et 3, du C.P. au C.M.2, qui souhaitent agrémenter leur enseignement d’une petite dose de pédagogie ludique.


Les jeux proposés sont destinés à asseoir et à renforcer les acquisitions mathématiques basées sur les apprentissages numériques, les techniques opératoires, la latéralité et à consolider les acquisitions dans les différents domaines de la langue.


À ce titre, ils intéresseront également les enseignants remplaçants qui apprécieront de pouvoir déployer rapidement un outil stratégique efficace pour gagner l’intérêt d’enfants sur la défensive face à "l'étranger" qui débarque dans leur classe.


Enfin, ils raviront les rééducateurs et enseignants spécialisés qui disposeront d'un panel de jeux adaptés aux remédiations diverses dans le domaine des mathématiques et du français.


Par ailleurs, tous les jeux proposés ici trouveront leur place dans les familles car les enfants prennent un grand plaisir à partager leurs savoirs et à vouloir prolonger la magie de ces jeux à la maison
avec les frères et sœurs, parents et grands-parents.

.

II - L’intérêt psychologique du jeu chez l’enfant.

Le jeu est l’activité existentielle fondamentale de l’enfant. Il est vécu comme une activité sérieuse qui nécessite rigueur, attention, performance personnelle et moralité.


Le jeu est un tremplin vers la socialisation qui forge une personnalité. Il offre la mise en relation avec autrui par l’affrontement, indissociable de la collaboration, sans laquelle la réciprocité (indispensable à la continuité du jeu), n’existerait pas.


De cet affrontement symbolique puisque fictif et limité à la durée du jeu, naît une relation intimiste avec des camarades adversaires mais aussi partenaires. Les échanges qui découlent de cette relation construisent progressivement une personnalité et socialisent les joueurs.


Le jeu a un but pour l’enfant et constitue un défi : se présenter à une épreuve qu’il faudra gérer le mieux possible en rassemblant ses forces intellectuelles et morales. Ne pas se décourager face à un ou des échecs répétés, croire à la victoire jusqu’à la fin de la partie, sont des atouts indispensables à l’épanouissement de la personne et à sa réussite. Du suspens, induit par le risque de perdre ou l’espoir de gagner, naît le plaisir et le désir : plaisir de la victoire, désir de rejouer avec l’envie de gagner la partie suivante.


On se bat contre soi-même mais aussi pour se mesurer et se situer par rapport à l’autre. Cette comparaison, concrétisée par une joute amicale, que l’enfant recherche en permanence, lui fournit des références. Elle le conduit à se surpasser pour dépasser ses performances précédentes, s’il perd, ou tout au moins les maintenir, s’il gagne.


Le jeu a un impact considérable sur la construction de l’esprit citoyen. Du respect des règles naît le respect des premières lois qui s’appliquent à l’enfant. Le jeu est organisé et il repose sur des conventions tacitement acceptées par les joueurs. Déroger à ces règles : c’est tricher. En trichant, on fausse le déroulement de la partie, on risque d’altérer son mécanisme de fonctionnement et on peut perdre la considération des autres joueurs. L’enfant prend alors conscience de l’intérêt à obéir aux règles, collectivement mais aussi individuellement car tout manquement l’expose à une sanction. Quoi de plus terrible pour un enfant que d’être obligé de céder ses points à l’adversaire ou pire : d’être privé de jouer la prochaine partie ? Être bon joueur, c’est avoir une morale : respecter les règles, respecter l’adversaire, accepter la défaite, faire preuve d’humilité face au succès.


Page suivante